Tentation

Hi !  

Comme beaucoup se le disent, la chasse pour un vampire est plus qu’un passe-temps. Sauf pour moi, forcément, faisant exception à beaucoup de règles, celle-la devait bien en faire parti,enfin pour ce qui est de mes débuts, parce que maintenant je me débrouille pas trop mal ( enfin j’essaie 😆  ).  

Je vais donc vous raconter une de mes nombreuses parties de chasse, celle-ci étant avec Esmée. Bon, ce n’était pas une partie de chasse comme les autres sachant qu’il y a eu un léger incident. Mais personne ne m’en a tenu rigueur bien qu’ Emmett et Jasper aurai été ravis de l’apprendre. Stephenie Meyer vous a menti, elle ne vous a pas tout raconté, surement parce qu’elle ne sait pas tout. J’ai craqué, une fois !  j’ai vraiment failli céder à cette tentation brûlante qu’est le sang humain pour un jeune vampire, ce que j’étais à l’époque.  

Finalement pour les vampires végétariens en chasse, quand ils croisent des humains, on pourrait se demander qui est la proie de qui : Eux de nous ou bien nous de notre soif et donc d’Eux ….

  

Nous étions, Esmée et moi, pas très loin de la villa. Je dirai à environ une centaine de kilomètres. D’après le garde-chasse, un ou deux ours noirs, réputés dans la région ( et accessoirement repas aimé d’ Emmett ), rodaient dans ce coin. Parties toutes deux pour croquer de l’ours, nous nous tenions éloignées des sentiers car Esmée ne voulait pas que je puisse être tentée par des randonneurs. Nous marchions depuis une heure peut-être quand une bourrasque m’apporta un fumet certes légèrement  » Jacobien «  mais surtout fort, puissant et musqué. Je me mis en position défensive instinctivement même si je sentais qu’ils n’étaient pas assez près de nous pour nous attaquer. Il y en avait deux, des ours noirs comme prévu. J’entendais battre deux gros coeurs bien lourds qui nous promettaient à Esmée et moi un repas des plus copieux. Nous avançâmes d’un pas léger mais très rapide et silencieux. Nous arrivâmes près de nos proies peu de temps après, quand l’un d’eux tourna vivement la tête. Je cru d’abord que j’avais tout compromis comme au temps où j’étais humaine mais en fait non. Les deux ours se mirent à humer l’air et à avancer. Je compris de suite pourquoi, ma traque m’obligeait tellement à me concentrer que je n’avais pas fais attention à la délicate odeur de cuivre, fraîche et irrésistible qui titillait mes narines. Ma gorges se mit a me brûler comme jamais. Esmée se dirigea vers moi à la vitesse de l’éclair mais je fus plus rapide. J’étais déjà sur la trace de ce parfum enivrant. Des randonneurs imprudents. Nous nous étions éloignées des chemins, mais eux aussi.   

  

Je m’arrêtai net quand j’en eu un dans mon champ de vision. C’était un homme d’une quarantaine d’année, apparemment assez costaud. Je l’étais plus que lui de toutes façons. Il était isolé du groupe et j’entendais les autres à défaut de les voir. Je me tapis dans l’ombre et restai silencieuse comme si la traque était pour moi une seconde nature… ( ce qu’elle était d’ailleurs mais je ne le savais pas vraiment ). J’avançais doucement vers lui, j’étais si près que son odeur emplissait l’air, me rendant presque imprudente. Il se tourna vers moi d’un coup, j’arrêtais net. J’ai vaguement entendu la voix d’un humain me demandant si j’allais bien. Edward me vint à l’esprit et je fus envahie d’une telle honte et de tellement de remord que j’abandonnai immédiatement. Sans attendre je fis demi-tour en direction des ours qui eux aussi avaient sentis les humains, enfin plutôt leurs sacs contenant toute la nourriture. Je réussi à les trouver sans mal et sans hésitation je me jetai sur le plus gros, lui arrachai la gorge et étanchai ma soif jusqu’à la dernière goutte. Esmée m’aillant rejoins, elle me regarda avec de la tendresse et de la compréhension. Cela ne fit que me faire sentir plus mal encore. Elle fini elle aussi par se nourrir. Nous décidâmes de rentrer et de ne jamais reparler de ça. Mais bien sur Edward lisant dans les pensées d’ Esmée, il l’appris de suite car elle était tout près de moi quand tout cela s’est passé. Maintenant je suis très vigilante quand je pars chasser, même maintenant que je suis plus âgée.  

Voilà, je tenais à vous dire toute la vérité sur moi, je ne suis pas la vampire nouveau-né si parfaite que Stephenie vous a dépeinte, loin s’en faut. Je suis ni plus ni moins qu’une vampire comme les autres avec ses faiblesses,ses tentations, ses regrets et aussi ses peines.  

  

Au revoir à tous, en espérant ne pas vous avoir heurté ou quoi que se soit d’autre en voulant faire preuve de franchise avec vous.  

A bientôt,  


  

Bella  


Publicités

8 réponses à “Tentation

  1. personne n’est pas parfait c’est certain, tu reste malgré tout très forte c’est le plus important 🙂

    • Merci pour ton commentaire vraiment utile!!

      Je passerais le message à Bella sur ton point de vue sur ce qu’elle partage avec vous, je suis sur que cela devrait le faire bien plaisir!! 😉

      Emmett Cullen

    • Et si toi, Jasmine, de ton coté, tu commençais à apprendre à écrire !?

      sinon l’idée de ce texte n’est pas mal et essayer de raconter cette possible faiblesse plus ou moins réussi :
      ce n’est pas désagréable à lire mais la fin semble bâclée vis à vis du début et la partie pour dire qu’Edward juste maladroite
      tout cela pour dire continu ^___^

  2. bonjour Bella,
    je suis trop fan de toi jaimerais bien vous poser 1 questions a la famille Cullen : est ce que vous etes vraiment des vampires ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s